Les bières Trappistes belges

Bière Orval et Chimay
Les bières trappistes doivent être produites au sein même d'une abbaye cistercienne. Pour pouvoir porter le label « Authentic Trappist Product », trois critères sont admis.

Partager cette publication

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les bières Trappistes belges.

Les bières trappistes contribuent fortement à la renommée des bières belges sur la scène internationale. Pour pouvoir porter le label « Authentic Trappist Product », trois critères sont admis.

Le premier est que les bières trappistes doivent être produites au sein même d’une abbaye cistercienne. Influencée par l’image d’authenticité et de tradition projetée par les bières trappistes, la croyance populaire pense parfois que les moines se chargent encore directement du brassage. Or, la production de la bière est généralement réalisée par des laïcs employés au sein même de l’abbaye, et ce en raison de l’émergence de la professionnalisation dans le domaine brassicole. Cependant, les moines gardent un véritable contrôle sur la gestion et la direction stratégique empruntée par la brasserie.

Deuxièmement, les bénéfices engendrés par les ventes de bières trappistes doivent être consacrés à la propre subsistance de l’abbaye, comme par exemple l’entretien des infrastructures.

Enfin, les bénéfices doivent également être octroyés à des œuvres à caractère social. Dans leur région, les abbayes trappistes constituent généralement des moteurs de développement, en agissant par exemple dans les domaines sociaux, culturels et éducatifs.

Les bières Trappistes belges.
La croyance populaire pense parfois que les moines se chargent encore directement du brassage.

Au niveau du produit, le goût des bières trappistes diffère selon la marque, mais elles présentent généralement une forte teneur en alcool (de 6 à 12% de volume d’alcool), et sont refermentées en bouteilles.

La Westvleteren est une bière difficile à se procurer car les moines de l’abbaye limitent volontairement la production à quelque 4800 hectolitres par an. La demande s’est encore accrue depuis le 15 juin 2005, date à laquelle la Westvleteren XII a été élue meilleure bière du monde par un site américain parmi 30 001 autres bières issues du monde entier. Ce fait attira l’attention des médias, particulièrement britanniques, et provoqua une forte demande du public ,La bière n’est vendue qu’à l’abbaye. Il faut donc s’y rendre sur rendez-vous, même si quelques magasins spécialisés en vendent sans autorisation.

Face à la file de voitures les jours de vente, jusqu’à deux kilomètres, les moines décidèrent depuis le 25 septembre 2006, de rendre obligatoire une commande préalable par téléphone, à un numéro difficile à joindre, en précisant la plaque d’immatriculation de son véhicule. Il faut ensuite patienter une semaine puis se rendre à l’abbaye au jour et heure convenus. Chaque client n’a le droit qu’à acheter deux casiers, soit 48 bouteilles de 33 centilitres d’une seule sorte avec interdiction absolue de les revendre dans un but lucratif. Un seul rendez-vous par véhicule tous les soixante jours est autorisé.

L’établissement In de vrede, situé en face de l’abbaye et appartenant aux moines, propose légalement les trois variétés de trappistes à la carte et autorise, par moments, l’achat de six bouteilles, selon la production du moment (l’abbaye ne produisant qu’une variété de bière à la fois).

Malgré la forte demande par rapport à la quantité proposée, le prix reste celui d’une bière de bonne qualité vendue en grande distribution.

La Westvleteren est une bière difficile à se procurer car les moines de l'abbaye limitent volontairement la production.
La Westvleteren est une bière difficile à se procurer car les moines de l’abbaye limitent volontairement la production à quelque 4800 hectolitres par an.

Les 6 marques de dière Trappist belges  : Achel (Blonde et Brune 8% . Extra 9,5%) Chimay (Rouge 7% , Triple 8% , Bleu 9% ) Orval  6,2% Rochefort (10° > 11,3% . 8° >9,2%  , 6° > 7,5% ) Westmalle  (Dubbel > 7,5% ,  Tripel > 9 ,5%) Westvleteren (8 > 8% , 12 > 10,2%).


Tout ce qu’il faut savoir sur les bières belges :

  1. La petite histoire de la bière.
  2. Les bières Trappistes belges.
  3. Les bières d’Abbaye belges.
  4. Les bières Blanches belges.
  5. Les bières Pils belges.
  6. Les bières Ales, Stout et IPA belges.
  7. Les bières fruitées belges.
  8. Les bières Lambics et Gueuzes belges.
  9. Les bières Saisons belges.
  10. Les bières Rouges belges.

Découvrez nos circuits de dégustation de bières belges :

        

Top activités

Visites guidées - Visites privées - Excursions - Expériences uniques

Plus d'informations à explorer

Bière Bourgogne des Flandres.
Anvers

Les bières rouges belges

Le processus de fabrication suit celui des bières de haute fermentation mais le brassin subit ensuite un vieillissement de plusieurs mois dans des foudres en chêne.

Bière silla saisons.
Anvers

Les bières saisons belges

Les bière Saisons sont apparues dans le Hainaut, province ayant connu différents types d’intenses activités industrielles telles la sidérurgie, l’exploitation de charbonnages et de carrières ainsi que l’agriculture.

Bière Gouze Boon
Anvers

Les bières Lambics et Gueuzes belges

La production de lambics et de gueuzes est une spécificité exclusivement belge se rencontrant dans la vallée de la Senne et les campagnes situées au sud-ouest de Bruxelles, dans une région connue sous le nom de Pajottenland.

Floris, Apple, Cactus, Chocolat, Fraise, Framboise, Passion,...
Anvers

Les bières fruitées belges

Précisons que le fruit ne constitue pas l’ingrédient de base de la bière, mais qu’il représente l’additif qui y est incorporé. La bière employée comme «support» peut être de fermentation spontanée (gueuze fruitée), de fermentation haute (bière blanche fruitée, bière de terroir fruitée, bière d’abbaye fruitée,…)

Promotion spéciale

10%

DE REDUCTION

SUR TOUT

Code: M3VHE9PV

Offre d’une durée limitée.

Ne ratez pas votre coup !